Comment effectuer la mise en route d’une piscine au printemps ?

Comment effectuer la mise en route d’une piscine au printemps ?

Publié le 11 mai 2022

Les premières journées ensoleillées arrivent et vous pensez déjà sans doute aux baignades d’été qui approchent à grands pas. Après l’hivernage de votre piscine, la mise en route au printemps est une étape non négligeable qui doit être correctement réalisée afin que vous puissiez profiter sereinement de vos futures baignades. Il faudra premièrement la mettre en route à partir d’une certaine température.

 

Votre constructeur de piscines Pascal RICHE vous explique les différentes étapes pour la mise en route de votre piscine : suivez le guide !

Quel est le bon moment pour mettre en route sa piscine après l’hivernage ?

Afin que vous puissiez profiter pleinement de votre piscine cet été, nous recommandons la mise en route dès que la température de l’eau est supérieure à 12°C. Cela vous permet alors de bénéficier d’une eau propre et claire, et d’éviter la prolifération de certaines bactéries ainsi que l’apparition d’algues. Les mois de mars et d’avril sont dès lors la période idéale pour redémarrer sa piscine après l’hivernage.

Hivernage actif ou passif : quelle différence pour la mise en route au printemps ?

Piscine avec abri : le démarrage après un hivernage actif

L’un des avantages de l’abri de piscine est qu’il permet de laisser sa piscine en hivernage actif. La remise en route au printemps est alors facilitée puisque la qualité de l’eau est moins altérée. Dans ce cas, il vous suffit simplement de vérifier le pH, d’adapter la durée de filtration et d’enclencher votre robot pour le nettoyage du fond et des parois.

La mise en route de votre piscine après un hivernage passif

Si la température extérieure en hiver est inférieure à 5°C et que vous ne possédez pas d’abri pour piscine, vous devez opter pour un hivernage passif durant lequel la filtration de l’eau est suspendue, le niveau de l’eau abaissé et les tuyauteries vidangées. La remise en route d’une piscine en hivernage passif prend alors plus de temps comparé à celle d’un hivernage actif.

Les différentes étapes de la mise en route d'une piscine pour en profiter pleinement cet été

1. Les équipements de piscine à remettre en place

La première étape de la mise en route de votre bassin consiste à enlever la couverture d’hivernage et les éléments qui ont été installés pour l’hiver. Par la suite, replacez les équipements qui avaient été retirés durant cette période : paniers à skimmers, filtre, buses de refoulement…

2. Le nettoyage du bassin en profondeur

Si vous ne disposez pas d’un abri de piscine ou de couverture d’hiver, nettoyez le bassin en profondeur à l’aide d’un aspirateur manuel afin d’enlever les saletés. Ensuite, nous vous conseillons de rejeter l’eau dans les égouts.

3. L’ajustement du niveau d’eau du bassin

Afin de nettoyer efficacement la ligne d’eau, vous pouvez vider légèrement le bassin et ainsi diminuer le niveau de quelques centimètres. Lorsqu’elle est nettoyée, vous pouvez remettre de l’eau jusqu’aux skimmers.

4. L’analyse et le traitement de l’eau de la piscine

Après avoir procédé au nettoyage, contrôlez le taux de pH, le TAC, le TH ainsi que le taux de stabilisant. Pour bénéficier d’un test précis, l’un de nos techniciens peut réaliser un test de l’eau avec ordinateur. Si les résultats des tests ne sont pas concluants, il est important de réaliser les traitements adéquats.

5. Le traitement choc

Au cas où vous n’aurez pas effectué de traitement choc avant l’hivernage, nous vous recommandons de le faire selon le traitement habituel employé pour votre piscine avec du chlore.

6. L’utilisation du système de filtration

Et voici la dernière étape de la mise en route de votre piscine ! Nous vous conseillons de faire tourner le système de filtration pendant minimum 24h sans interruption afin que l’eau soit complètement purifiée.

 

Vous souhaitez être conseillé par un professionnel pour la mise en route de votre piscine au printemps ?

Contactez-nous !